Brève histoire du storytelling.

Take your business to the next level

Brève histoire du storytelling.

Storytelling de marque français

La société dans laquelle nous vivons aujourd’hui ne pourrait exister sans l’influence des générations passées. Les êtres humains, créatures d’habitudes et de traditions, ont toujours transmis des leçons et des connaissances d’une génération à l’autre, grâce au storytelling.

Nous aimons être fiers de laisser un héritage de connaissances à nos descendants. Notre capacité à tirer les leçons des décisions passées de nos ancêtres et à utiliser ces connaissances pour nous donner une idée de nos propres problèmes nous donne un avantage rarement trouvé chez d’autres espèces, celle d’un répertoire de connaissances commun. Une conscience collective.

Notre tradition de storytelling facilite ce transfert de connaissances. En conséquence, la narration reste à ce jour la tradition la plus importante que les humains du monde entier partagent et continuent à nourrir et faire évoluer. Jadis, et pour toujours.

La définition du storyteling

Depuis toujours, les humains de toutes les cultures ont utilisé les histoires pour exprimer et expliquer leur pratiques, leurs croyances, ou les phénomènes naturels qui les entourent. C’est un outil de communication universel qui sert à faire passer des messages culturels, des valeurs, ou des croyances dans plusieurs domaines : l’histoire, la science, le gouvernement, les politiques, les religions…etc.

Quelques histoires sont nouvelles, d’autres sont inspirées de l’antiquité et racontées des milliards de fois sous différentes formes. Mais au-delà de l’origine des histoires, le storytelling représente une dynamique d’interaction unique entre le raconteur et le lecteur.

L’évolution du storytelling

1- Peinture sur pierres  

Storytelling

La première méthode du storytelling était la peinture sur les pierres. En ces temps lointains, il n’y avait pas encore de langage, d’alphabets ni d’autres moyens de communiquer et d’exprimer ses idées.

Les storytellers utilisaient le sang des animaux, les plates, ou tout autre matière naturelle colorée, afin de raconter leurs histoires en images, sur des murs. C’était sans doute les premiers graffitis au monde.


2- Gravures sur pierres

Storytelling

La méthode du a évolué de la peinture sur les pierres aux gravures. Alors, les humains storytelling ont taillé des pierres avec des outils tranchants qu’ils ont fabriqués, pour sculpter des formes et des symboles. Et après l’invention de l’alphabet, ils ont commencé à utiliser des mots.

D’ailleurs, la fameuse table d’émeraude d’Hermes Trismegiste a été sculpté sur une pierre avec de l’or pure, et raconte, d’après ce qu’on dit, l’histoire de l’univers.

Nos ancêtres savaient beaucoup de choses, et ils ont réussi à nous transmettre cet héritage sacré. Sans avoir besoin d’internet. C’est extraordinaire !

3- La transmission orale

Storytelling

Après l’invention des alphabets et des langues, les storytellers ont choisi de créer ou de mémoriser des histoires, et de les raconter oralement comme moyen de les transmettre à d’autres personnes. Ainsi, ils sont devenus des professionnels de cet art.

En fait, raconter des histoires oralement était un moyen d’enseigner des leçons et d’améliorer l’alphabétisation des auditeurs. C’était la méthode la plus importante pour transmettre des informations et enseigner des leçons de morale ou des traditions spirituelles.

La narration orale a également été utilisée lors des voyages:

Les gens écoutaient des histoires tout en voyageant d’un pays à l’autre pour les aider à faire passer le temps plus rapidement, et à oublier la fatigue. Cela a aidé le folklore de différentes civilisations à se répandre dans le monde entier.

Ou entre villageois :

Les villageois prenaient plaisir à raconter des histoires et à les écouter comme s’ils se récompensaient le soir après une longue journée de travail. Ils racontaient des histoires du folklore qui se transmettaient oralement au fil des générations. C’était leur Netflix à eux.

4. Les histoires mises en scène : Théâtre des ombres

Storytelling

(narration avec l’utilisation de marionnettes en papier)

Le théâtre d’ombres, originaire d’Inde, était très célèbre dans tout le pays, car les Indiens l’utilisaient pour raconter des histoires sur leurs dieux. Ensuite, le théâtre des ombres s’est répandu dans le monde entier et est devenu très populaire!

 Cette méthode dépend des ombres des objets. Le conteur fabrique des marionnettes en papier similaires aux personnages de l’histoire. Puis il met un rideau devant et des lumières derrière, pour que leurs ombres apparaissent sur le rideau. Enfin, le conteur déplace les marionnettes et joue les différentes voix qui conviennent aux personnage

En conclusion: Tout le monde sait raconter des histoires. Nous le faisons plus souvent que nous le croyons. Avec notre famille, nos amis, nos collègues. Et la plupart des gens mémorisent plus facilement ces histoires et sont capables de les raconter aux autres d’une façon très intéressante.Cependant, seulement quelques personnes adoptent le storytelling comme un travail. Alors, elles deviennent des professionnels des histoires, et se font payer pour les créer.

Permettez moi d’écrire votre histoire ♥  ICI ♥ 

J’espère que cet article vous a plu.
Je l’ai écrit avec amour ^^
Anais David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 19 =