Hey, je suis Anaïs

Take your business to the next level

 

 

J’aimerais vous parler de la bibliothèque de mon père. 

 

Depuis plus longtemps que je ne peux m’en souvenir, la bibliothèque de mon père (qu’il a décidé mettre dans ma chambre avant ma naissance), s’était transformée grâce à la magie de l’imagination en un portail qui me permettait de voyager dans d’autres mondes. 

 

Pendant que les petites filles de mon âge jouaient à la poupée, j’ai passé des heures et des heures à lire des livres autant utiles que passionnants, sur des sujets qui dépassaient ma compréhension, mais éveillaient ma curiosité. 

 

Malgré mon très jeune âge, j’ai rapidement compris l’enseignement le plus important de toute ma vie : 

 

On ne finit jamais d’apprendre. And So much left to learn. 

 

À l’école, tout était trop facile et ennuyeux. Je finissais toujours première de la classe sans efforts.Mais un seul exercice me passionnait plus que tout le reste : l’expression écrite. 

 

Je me souviens encore de la joie et la fierté que je ressentais à chaque fois que le prof lisait mes dissertations devant toute la classe, et leur demandaient de prendre exemple sur moi pour améliorer leur style

 

C’était sans doute à ce moment-là que j’avais voulu devenir copywriter. 

Mais ne connaissant pas encore cet univers, je disais à qui voulait l’entendre que j’allais devenir journaliste. 

 

Des années se sont écoulées, et cette petite fille douée et passionnée a grandit, et s’est heurtée à la folie de la société. 

 

Collège, lycée.. Puis le monde de l’entreprise. 

Quand j’ai raté mes études, j’ai cru que je n’avais qu’une solution pour gagner ma vie : travailler dans un centre d’appel. 

 

Un plateau Open Space avec une quarantaine de personnes au téléphone, deux ou trois pauvres types qui se prenaient pour des dieux grâce au pouvoir de la hiérarchie, et beaucoup de règles absurdes qui visaient à garder le troupeau productif. 

 

L’avantage de travailler dans un open space ( en plus d’avoir appris à vendre par téléphone), c’était pour moi la possibilité de coexister à côté de plusieurs profiles psychologiques différents. 

Pour vaincre l’ennui, je passais mon temps à analyser les gens qui m’entourent, prévoir leurs réactions, comprendre les raisons qui les poussent à agir et scruter leur langage non-verbal. 

 

Cela me permettait de mettre en pratique ce que je lisais dans les livres, ou quelques fois, de tester mes intuitions. C’était pour moi une sorte de laboratoire social. 

 

Comprendre la psychologie humaine, le fonctionnement du cerveau et la façon dont les besoins et les émotions peuvent influencer les décisions des gens était naturellement une préoccupation quotidienne. 

 

Cela m’aidait à avoir du sens et de la clarté dans ma façon de voir le monde.

Mais c’est probablement mon besoin de me comprendre moi-même qui me poussait à analyser les autres. 

 

Comme dit Spinoza  »  on se croit libre parce qu’on ignore les raisons qui nous font agir.  »

 

Bref, travailler dans un centre d’appel, c’est l’enfer des introvertis. Et j’y ai passé quatre ans avant de faire une dépression, et quitter pour de bon le monde gris du salariat. 

 

Quelques mois plus tard, j’ai découvert – grâce à la chaîne YouTube d’Olivier Roland – que j’avais la possibilité de faire un travail qui serait au service de ma vie. 

 

J’ai commencé en tant que GHOSTWRITER

J’écrivais des e-books pour des coachs et psycho-thérapeutes – qu’ils signaient à leurs noms. 

 

Un jour, l’un de mes clients m’a demandé d’écrire une page de vente pour un e-book que je venais de finaliser. 

 

Ce jour-là, j’ai retrouvé la joie et la fierté, ainsi qu’une satisfaction indescriptible, que je ressentais quand j’étais à l’école primaire. 

Et j’ai compris que je voulais sentir ces émotions plus souvent. 

 

Alors, j’ai fait des recherches et j’ai découvert que ce que je savais faire d’une façon intuitive avait un nom: Copywriting

 

J’ai acheté tous les livres qui en parlent, et je continue d’apprendre chaque jour un peu plus..pour me perfectionner. 

 

J’ignore ce que je serai dans 5 ans.

Mais je sais ce que je veux faire dans 90 jours: 

 

Créer ma formation  » copywriter pro » et ma chaîne youtube. Avoir une communauté fidèle et aider les entrepreneurs et les freelances à écrire un contenu qui connecte, persuade et convertit. 

 

Cela dit, dans cinq ou dix ans, j’espère avoir appris pleins de leçons de vie, et avoir vécue des expériences qui m’auront aidé à grandir, intérieurement.

 

Si j’étais un animal de la jungle?

Je serais une girafe!

 

La girafe est l’animal qui a le plus gros cœur proportionnellement, ce qui lui permet de pomper le sang à son cerveau, malgré la longueur de son cou. 

 

Sincèrement,

Anais. 

 

copywriter

 

Discutons de vos projets..